Parcours MIE

Master International en Entomologie Vectorielle – Ecologie et Contrôle

———————————————————————————

Ce parcours  dont la seconde année est entièrement délocalisée en RCI (bi-diplomation avec l’université Alassane Ouattara –République de Côte d’Ivoire- et partenariat IRD) est spécifiquement centré sur l’entomologie médicale et vétérinaire.

Il permet de répondre aux enjeux scientifiques et de développement concernant les maladies endémiques, épidémiques, ou émergentes, à transmission vectorielle. En effet, les situations épidémiologiques actuelles, liées aux changements environnementaux, dans le Sud de l’Europe et ses régions ultra-périphériques (La Réunion, Guyane, par exemple) ainsi que dans les pays du Sud, où ces maladies sont endémiques, montrent l’importance de former des spécialistes de haut niveau dans ce domaine, pour  intégrer les laboratoires (thèses) ou les institutions.

Site de présentation ( en cours d’actualisation) : www.masters-biologie-ecologie.com/MIE

Pose d’un piège à glossines, vecteur de trypanosomoses africaines Travaux sur le terrain au Burkina Faso - promotion II MIE 2007 ©MIE

Pose d’un piège à glossines, vecteur de trypanosomoses africaines Travaux sur le terrain au Burkina Faso – promotion II MIE 2007 ©MIE

 OBJECTIF
L’objectif professionnel est de préparer au mieux les futurs doctorants aux diverses carrières de santé publique ou vétérinaire, d’enseignement et de recherche.

UN DOUBLE DIPLÔME
Le MIE fait désormais partie de l’offre de formation de deux universités :
– l’université Alassane Ouattara –République de Côte d’Ivoire-
– UM France

Les étudiants sont donc inscrits dans les deux universités et seront diplômés par les deux universités à l’issue du M2

Il est soutenu  fonctionnellement et scientifiquement par un partenariat avec l’IRD.
Les bailleurs de fonds soutenant le MIE sont l’IRD, la Coopération française, l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS-TDR, OMS-APOC), l’Institut Pasteur (Direction des Affaires Internationales), le Centre de Recherche et de Veille sur les Maladies Émergentes dans l’Océan Indien (CRVOI), …

Travaux pratiques au laboratoire du CREC au Bénin - promotion II MIE 2007 ©MIE

Travaux pratiques au laboratoire du CREC au Bénin – promotion II MIE 2007 ©MIE

DÉROULEMENT

La première année (M1) du parcours MIE se décline déroule soit  en France et soit en  Côte d’Ivoire.

La seconde année (M2) est entièrement regroupée et localisée en Côte d’Ivoire.

Les cours de M2 sont dispensés en français ou en anglais selon la nationalité des enseignants. Les étudiants devront donc avoir une maîtrise suffisante des deux langues. Le mémoire et l’exposé oral pourront être réalisés dans l’une de ces deux langues, selon la préférence du candidat.

ADMISSION
M1

Le nombre d’étudiants accepté sera nécessairement limité par le nombre de financements identifiables pour la poursuite en M2.

o Les étudiants ressortissants des pays de l’Union Européenne devront présenter une demande d’admission au Master B2E, parcours MIE de l’UM qui se déroule à Montpellier, selon les modalités de candidature en vigueur dans l’établissement. S’ils sont acceptés au M1 MIE ils seront donc affectés au parcours de M1 de Montpellier.
o Les étudiants ressortissants des Pays de la Communauté Economique des Etats d’Afrique de l’Ouest (CEDAO) et de la Communauté Economique des Etats d’Afrique Centrale (CEMAC) devront présenter une demande d’admission au Master en Entomologie médicale et vétérinaire du CEMV/UAO, qui se deroule à Bouaké, selon les modalités de candidature en vigueur dans l’établissement.S’ils sont acceptés au M1 MIE ils seront donc affectés au parcours de M1 de Bouaké.
o Les étudiants ressortissants de pays d’autres régions du monde devront faire acte de candidature aux deux universités. Lors de l’admission, le comité pédagogique prendra la décision de leur affectation à une des deux déclinaison du M1 (UM ou CEMV/UAO)

M2

En année 2, les étudiants ayant validé le M1 MIE sont admis en M2 MIE dès lors que les critères de poursuite de la formation requis sont remplis (obtention de la moyenne aux deux semestres du M1).Pour les M1 du parcours MIE en France ou en Côte d’Ivoire, les étudiants désireux de poursuivre en M2 doivent se faire connaître avant le 1er mars 2015 auprès de leurs responsables de parcours puis faire acte de candidature selon les mêmes modalités et procédures que les étudiants extérieurs. Ils seront alors conseillés et guidés par l’équipe pédagogique pour la recherche du soutien financier de M2

Pourront également être admis en M2, un maximum de 10 étudiants issus d’autres formations dont le contenu est en adéquation avec les pré-requis exigés pour le M2 du MIE.
Ces étudiants extérieurs doivent faire acte de candidature avant le premier mars de chaque année via www.cemv.net (pour le CEMV/UAO) et www.xxxxxxxxxx (pour l’UM).

Spécificité du M2 : Nécessité d’un soutien financier pour les frais de formation

En M2, la formation est entièrement localisée en Côte d’Ivoire, des frais de formation supplémentaires sont exigés en plus des  inscriptions universitaires proprement dites. Ces frais spécifiques imposent l’obtention d’un financement comprenant couvrant :
-les frais pédagogiques spécifiques (incluant des frais de transports sur les sites d’études hors de ECI et le cout de matériel pédagogique personnel),
–  une couverture sanitaire et responsabilité civile,
– les frais de vie durant l’année d’étude (dont les couts potentiellement liés à la période de stage – billet d’avion, logement sur place…-), des frais de transport et des frais de fonctionnement spécifiques à la pédagogie

Ces frais doivent être pris en charge par un ou plusieurs bailleurs qui auront été recherchés par l’étudiant avec l’appui du secrétariat spécifique du MIE. Ces frais devront être versés au moment de l’inscription.

DOSSIER DE CANDIDATURE
se référer aux sites de candidatures

 

 

pharmacie en ligne livraison 24h acheter cialis tadalafil acheter levitra acheter priligy en ligne propecia acheter en ligne acheter viagra en ligne